mercredi 23 octobre 2013

Pogge offre son costume à Manneken-Pis

Samedi 26 octobre, Pogge le Schaerbeekois offrira son costume à Manneken Pis. La cérémonie officielle aura lieu à 11 heures, dans la Salle de la Milice, à l’Hôtel de Ville de Bruxelles, Grand-Place.
Tous les schaerbeekois (mais pas que) sont bien entendu invités à participer à cette petite fête. Ensuite, direction rue du Chêne en suivant la Fanfare du Meyboom pour aller baptiser les nouveaux habits du petit bonhomme. C’est la Brasserie de la Senne qui nous offrira de quoi trinquer !

Mais qui est Pogge?

Né à Ternat le 19 juillet 1821, de son vrai nom Pierre De Cruyer, il va passer pratiquement toute sa vie dans une petite maison située rue de la Génisse, aujourd’hui disparue… Cet homme est tellement petit qu’on va très vite le surnommer «Pogge», abréviation de «Pouchenelle» ou «Poesjenel» autrement dit marionnette.
Pogge était l’honnêteté même. Le jour où on lui donne par erreur une sacoche pleine de pièces d'or, il s'empresse de la rendre à qui de droit. Pour ses amis, il n’y a aucun doute, il est complètement zot... Devenu veuf en 1883, il va fréquenter de plus en assidûment les estaminets et consommer un nombre invraisemblable de verres de Geuze ou de Faro en compagnie de son fidèle ami Jean Parici. On vient le voir de partout pour lui demander conseil ou résoudre un conflit. Il rend justice à sa manière et termine toujours ses propos par un « Alles es just » tranchant accompagné d’un geste ferme du bras droit. C’est à l'asile des vieillards de la rue Haute à Bruxelles où il s’est retiré qu’il s’éteint le 16 juin 1890.
Alors qu’il est toujours en vie, nous sommes en 1875, un groupe de joyeux drilles qui se réunit régulièrement au café «Aux Trois Rois» décident de créer en son honneur une association, « De Pogge Vrienden ». La commande d’une statuette pour l’église Saint Servais ayant été annulée, les amis de Pogge s’empressent de l’acquérir et de l’habiller tel qu’était Pogge: une blouse bleue avec un foulard rouge autour du cou, un pantalon noir et la traditionnelle casquette de soie noire. Avec le temps, diverses breloques se sont ajoutées à son habit : un couvercle de boîte d'allumettes en guise de nœud de foulard, un bouquet de fleurs a été glissé dans sa main, il a même reçu le titre et la médaille du citoyen d'honneur de la commune.

C’est ce Pogge qu’on honore samedi, à la Grand-Place. Je suis sûr que vous serez tous là…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire